Le processus

A quoi sert-il ?

Principalement, un processus nous permet d’apprendre à ne plus nous comporter de la manière qui nous dérange. Pour le dire autrement, il sert à être plus près de soi, donc :

  • A apprendre à prendre soin de vous d’une manière différente
  • À prendre plus conscience de votre potentiel personnel et l’expérimenter
  • À retrouver vos propres aspirations
  • A gagner plus d’intensité, de pouvoir personnel, de joie dans votre quotidien
  • A avoir des liens plus satisfaisants avec votre entourage
  • A réparer vos blessures existentielles et à faire la paix avec votre passé

A qui s’adresse-t-il ?

A toute personne à partir de 5 ans qui souhaite :

  • Mieux se connaître et utiliser ses capacités
  • Apprendre à fonctionner d’une manière différente
  • Etre plus présent à soi-même et ce qui nous entoure
  • A ne plus être occupé par des événements douloureux de son passé

Comment se déroule-t-il ?

Une séance dure une heure et quart. Elle est partagée entre un temps de dialogue et un temps de toucher sur le corps.

crédit photo : Mireille Stegmuller

L’importance du corps

Dans notre société, nous mettons de l’importance à l’image que nous donnons de nous-mêmes, mais nous sommes très peu à l’écoute de notre corps, de ce qu’il ressent, de ses besoins. Nous oublions aussi que chacune des situations que nous avons vécues depuis notre conception est inscrite en lui, car il garde tout en mémoire. Il réagit en plus à toutes les situations que nous rencontrons, à toutes nos pensées et nos émotions. C’est pourquoi il est une porte d’entrée idéale pour effectuer un travail sur soi.

 

Les outils utilisés

1)      L’analyse de pieds : je m’en sers lors de la première séance. Elle permet, à la fois par le toucher sur vos pieds et le dialogue :

  • De découvrir les qualités avec lesquelles vous êtes venus au monde
  • De voir comment vous utilisez ces qualités
  • D’observer quel est votre état physique actuel
  • De vous connaître mieux
  • De choisir le but que vous voulez atteindre

empreintes pieds

 2) Le toucher sur le corps : les séances vont pratiquement toutes comporter un toucher sur le corps. Ce toucher n’a rien à voir avec un massage traditionnel. On l’utilise pour :

  • Que vous appreniez à prêter attention à votre corps, à mieux le connaître, afin de pouvoir faire de lui un allié
  • Que vous vous familiarisiez avec certains états du corps, comme la relaxation, la densité, la tonicité, etc.
  • Pour améliorer votre état physique et de bien-être

Remarque

Depuis quelques années, je m’intéresse particulièrement à l’origine de nos schémas de comportement qui peut avoir plusieurs causes (croyances, traumatismes, événement(s) douloureux unique ou successif(s), fragilité personnelle). Ceux-ci sont une manière répétitive que nous avons de réagir dans certaines situations pour éviter d’être blessés, d’avoir mal ou peur. Ils nous limitent et nous réduisent.

Dans mon expérience, il m’est apparu qu’il ne suffisait pas de vouloir stopper un schéma de comportement, même si cela est très utile, mais il est nécessaire d’en découvrir la source afin de pouvoir soigner la partie de nous qui a été blessée à ce moment-là. C’est en faisant ce travail – durant le processus – que nous pourrons petit à petit nous défaire de nos réactions limitatives.

 

Fréquence et nombre des séances

Un processus demande un nombre de séances qu’il est impossible de fixer à l’avance, car ce nombre dépend de votre vitesse et votre motivation d’apprentissage, de la nature du but à atteindre, de la qualité de notre collaboration.

L’intervalle entre deux séances est fixé d’entente avec vous. Il peut varier de quelques jours à un mois. Il dépendra de l’urgence de votre situation, de ce que vous avez la possibilité d’investir personnellement, du changement que vous désirez.

One thought on “Thérapeute

  • 29 janvier 2017 à 7 h 59 min
    Permalink

    Salut, super ! un superbe petit résumé bref et clair. J’aime parcourir vos posts captivants qui nous apportent toujours d’excellents récits. Chaleureusement. Un lecteur de vos récits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *